YEC – Day 1: Eole accueille le YEC avec exubérance

8 07 2015

Enfin le grand jour ! Le rideau est tombé sur les Masters. Les jeunes reprennent le flambeau et entrent en scène !

Pour ce début de championnat, on se lève sous grand beau temps. Au coach meeting de 10h30 cependant, le météo-man de service annonce que l’on prévoit un vent exceptionnellement fort, dû à une baisse de pression progressive associée à la vague de chaleur. Le briefing est prévu à 11h; launching à 12h, départ à 13h.  Le jury a prévenu: 13h, c’est 13h, et on n’attendra pas. C’est donc un peu la panique au slipway. Il a été prévu de fermer le port au moment du launching pour mieux permettre le départ des Europe, et une vedette de police empêche effectivement les yachts et autres plaisanciers de sortir. Mais rien n’empêche les bateaux de rentrer, et les deux zodiacs chargés de régler la circulation des bateaux ont fort à faire pour gérer tout ce traffic, mêlant lourdes vedettes, grands voiliers et petits dériveurs.

Une fois sur l’eau, le vent se met à monter progressivement, et finit par atteindre des niveaux plutôt exceptionnels par rapport aux normales locales: un bon 26 noeuds avec des pointes à 30 noeuds ! Robbert réussit une très belle 24ème place. Comme pour mieux résister à la tempête, les filles arrivent en tir groupé, prenant les 39ème, 40ème et 41ème places respectivement pour Mathilde, Fanny, et Marie-Julie. Même chose pour Gorik, Andries, Tanguy et Reinout qui se réservent les places 43 à 46. Jari finit à la 52ème place. Matisse, lui, s’emmèle dans son amarre, ce qui lui coûte du temps et de l’effort, et une 61ème place.

Mais le vent est décidément déchaîné. Une seule manche est naviguée pour filles et garçons, et le comité de course décide à l’issue de cette première joute qu’on rentre au port. L’aperçu est hissé. Commence alors une longue attente pour les barreurs. Après environ une heure, quelques bateaux du comité sortent du port, chargés de bouées. Le moral plonge un peu chez les barreurs, bien peu pressés d’y retourner après pareil baston. Puis, un à un, les bateaux du comité reviennent. Va-t-on enfin proclamer la fin de cette interminable attente ? “Le comité doit encore se prononcer…!”

Enfin, après encore un quart d’heure d’hésitation, le verdict tombe: il n’y aura plus de manche pour ce premier jour. Les barreurs sont enfin délivrés de cette interminable attente. Le résultat final pour les belges est donc:

39 Mathilde

40 Fanny

41 Marie-Julie

24 Robbert

43 Gorik

44 Andries

45 Tanguy

46 Reinout

52 Jari

61 Matisse

Christine Maman BEL 956

Advertenties

Acties

Information

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit / Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit / Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit / Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit / Bijwerken )

Verbinden met %s




%d bloggers liken dit: