YEC – Day 2: entre attente et baston

9 07 2015

Ce lundi, Platja d’Aro se réveille à nouveau dans une chaleur à se liquéfier. Vu la manche de retard, le jury a prévu d’avancer le programme d’une heure. Pourtant, à 11h – heure prévue donc pour le launching – l’aperçu est à nouveau mis, pour une durée indéterminée. Pas assez de vent. Une nouvelle  longue attente s’annonce.

Peu à peu, les drapeaux se mettent à flotter sur le toît du club. Pourtant, l’aperçu reste levé. Allant aux nouvelles, on apprend que si le vent souffle déjà bien à terre, il est encore insignifiant sur l’eau. Enfin, dans les environs de 13h, le signal retentit: le slipway est enfin ouvert, et tout le monde fonce vers les bateaux. La mise à l’eau se fait de manière déjà plus ordonnée que la veille, notamment grâce à l’aide d’un papa danois qui a pris les choses en main et indique à chaque barreur à quel ponton il doit se rendre. Cela fluidifie considérablement le traffic des bateaux sur cette étroite jetée !

Sur le bateau-moteur suivant les garçons, coach Nicolas est accompagné aujourd’hui de Joachim qui, après un dernier entraînement en Laser Radial à Nieuport, a rejoint sa famille des Europe pour quelques jours de vacances !

La course du jour ressemble à un “remake” de la journée précédente: le vent, brusquement, se remet à souffler à qui mieux mieux, balayant la régatte et provoquant cette fois ci et là quelques dégâts: une tête de safran cassée chez Andries, le hâle-bas en guenille chez Reinout, une amarre déchirée chez Jari.

Marie-Julie revient à terre avec, la fatigue aidant, le moral dans les talons: alors qu’elle a fait une excellente manche, elle est sanctionnée d’un “black flag” !  Fanny, elle, a à nouveau achevé sa manche et consolide sa réputation de coriace allant jusqu’au bout de ses efforts. Quant à Mathilde, après avoir chaviré, elle se coupe au niveau de deux phalanges en récupérant sa nouvelle dérive, donc le bord s’avère avoir des qualités de couteau de boucher ! Heureusement, elle sera vite (et bien) prise en charge, d’abord par le poste de secours au port, puis par son coach Mattijs qui l’emmènera ensuite chez un médecin vérifier si des points de suture ne s’imposent pas. Il n’en est rien, et Mathilde finit sa journée avec deux doigts emmailottés dans d’impressionnants pansements.

Tout n’est pas noir pour autant, et nos amateurs de grand vent montrent leurs qualités: Gorik, Reinout, et surtout Matisse (qui finit 25 ème !) réussissent de belles performances. Tanguy, qui est réputé expert en petit temps, revient aussi très content avec une belle 35ème place !

A nouveau, la course est interrompue après cette première manche, au grand dam des amateurs de tempête !  Et l’aperçu est une nouvelle fois hissé: une nouvelle attente commence ! Cette fois pourtant, le jury ne fera pas trop durer le suspense, et bientôt, la décision sera prise: il n’y aura plus de manche pour ce jour.

Les résultats du jour pour nos belges:

39 Fanny          40   39

41 Marie-Julie 41   BFD

42 Mathilde     39   DNC

 

32  Gorik     43   31

36 Tanguy   45   35

38 Reinout  46   37

39 Matisse  61   25

47 Robbert 24   BFD

59 Andries  44   BFD

62 Jari         52   DNC

 

Christine Maman BEL 956

Advertenties

Acties

Information

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit / Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit / Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit / Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit / Bijwerken )

Verbinden met %s




%d bloggers liken dit: